Nourrir sa motivation

Si certaines personnes expérimentent des guérisons spectaculaires en quelques semaines, la plupart des gens devront patienter plusieurs mois, voire des années avant d’obtenir des résultats notables. Guérir, c’est long.

Afin de conserver la discipline et la motivation, je me suis concentrée sur les petites améliorations de ma santé et appuyée sur des témoignages me rappelant que je n’étais pas seule devant l’énorme montagne à gravir.

Les petits bobos

Au cours des premières années de notre changement de mode de vie, mes raideurs musculaires ont réduit à petits pas, mais mon conjoint et moi avons constaté une amélioration globale de notre santé. Des maux que nous pensions reliés à l’hérédité, la vieillesse ou le simple « je suis faite de même ! » ont diminué ou disparu. La résorption de toutes ces affections en même temps me prouvait que ma guérison n’était pas le résultat d’un effet placebo.

Voici la liste de nos petits bobos que nous avions crus immuables.

Ils ont disparu !

  • Douleurs articulaires aux doigts
  • Douleurs et blocages de dos fréquents
  • Épisodes dépressifs intenses, mais brefs (2 à 3 heures/semaine)
  • Grincements des dents la nuit
  • Hypertrophie des amygdales
  • Peau grasse
  • Peau sèche (lèvres gercées, coudes secs)
  • Pied d’athlète
  • Rhumes et grippes
  • Taches blanches sur les amygdales
  • Sinusites
  • Surpoids
  • Yeux hypersensibles au soleil

Ils ont réduit de plus de 80 %

  • Acné
  • Céphalée et crampes menstruelles
  • Grains de milium autour des yeux
  • Tension au niveau du plexus solaire (comme une boule de stress)
  • Varicosités sur les jambes
  • Ronflements

Lors de période de stress, certains symptômes réapparaissent de façon temporaire. Ainsi, ils sont passés d’un statut de « bobo permanent » à baromètre de fatigue.

Les témoignages

L’Internet est une source inestimable de personnes généreuses qui partagent leur expérience. Voici les témoignages qui m’ont le plus touchée et impressionnée. Ils m’ont aidée à garder le moral dans les moments difficiles.

Thierry Casasnovas

À 33 ans, il souffre d’une tuberculose, d’une pancréatite, d’une hépatite C en plus d’être cachectique et immunodéprimé. Son médecin lui annonce qu’il lui reste une semaine à vivre… Aujourd’hui, bien vivant, il partage son parcours et le résultat de ses recherches et expérimentations.

Thierry Casasnovas émet parfois des opinions controversées auxquelles je n’adhère pas, mais c’est ce que j’aime de lui. Il présente de nouvelles idées tout en incitant son auditoire à construire sa connaissance sur la base de ses propres expériences et de ne pas souscrire aux propos du premier gourou rencontré sur le Web, lui-même inclus !

Nathalie Champoux

Mère de deux garçons autistes (trouble considéré comme irréversible), elle décide de se tourner vers une alimentation inspirée du régime hypotoxique et plusieurs autres changements. Elle constate des résultats après trois jours. Aujourd’hui, le diagnostic est renversé, ses deux fils en santé suivent un développement normal.

Bienfaits de la diète hypotoxique

Le site de Jacqueline Lagacé publie les témoignages d’amélioration et de guérison de plusieurs maladies. En voici quelques-uns :

En espérant que ces deux trucs vous aideront à garder le cap sur votre santé, peu importe le jugement de votre entourage concernant vos choix.

  • Commentez cet article sur Facebook.
  • Abonnez-vous à notre infolettre sur la page Contact.

RÉFÉRENCES

© Illustration : Karine Raymond (info.lacarottesauvage@gmail.com)

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close