C’est dans ta tête

Les médecins spécialistes et autres thérapeutes m’ont souvent dit ou suggéré que mes symptômes, des muscles si raides que je ne pouvais plus bouger sans me blesser, étaient de nature psychologique.

Déterminée à mettre fin à mon autosabotage, j’ai consulté une psychologue pendant plusieurs années. À mesure que je faisais la paix avec le passé et mes peurs, mes symptômes physiques augmentaient.

En parallèle, j’ai testé des anxiolytiques, des relaxants musculaires et un médicament conçu pour l’épilepsie efficace contre les douleurs neuropathiques. Parce que ce dernier inhibait les signaux de douleur, j’aggravais mon état de jour en jour.

Devant cette impasse, j’ai pensé que j’étais atteinte d’une maladie encore inconnue. Après tout, la fibromyalgie n’a été reconnue qu’en 1992 par l’Organisation mondiale de la santé1. J’ai confirmé mon hypothèse en lisant L’intestin au cœur de votre santé2 de la gastroentérologue Robynne Chutkan.

Depuis quelques années, j’assiste à une épidémie de symptômes difficiles à diagnostiquer, vagues et apparemment non reliés chez des gens qui ne souffrent pas à proprement parler d’une maladie précise. Presque tous ont vu au moins un médecin (beaucoup en ont vu plusieurs), et se sont fait dire que leurs symptômes étaient imaginaires ou causés par le stress.2

Revenir à la source

Quelle est l’origine de ces maux inhabituels ? Dans plusieurs cas, il s’agirait d’un déséquilibre bactérien nommé dysbiose. Une dysbiose peut être la cause des affections suivantes3 :

  • Allergies et intolérances alimentaires
  • Ballonnements
  • Dépression ou anxiété
  • Diabète
  • Fringales
  • Gain de poids
  • Maladie inflammatoire de l’intestin
  • Maladie auto-immune
  • Obésité
  • Parasites
  • Perméabilité de l’intestin
  • Problèmes de peau (acné, rosacée, eczéma)
  • Prolifération bactérienne de l’intestin
  • Prolifération de levures
  • Sclérose en plaques
  • Sensibilité cœliaque / au gluten
  • Sinusite
  • Syndrome de fatigue chronique
  • Syndrome du côlon irritable
  • Trouble de la thyroïde
  • Vaginites

Et les symptômes se multiplient : la maladie cœliaque peut provoquer la perte de cheveux, une carence en fer ou l’infertilité alors qu’une prolifération de levures entraînera une grande fatigue, des infections aux ongles ou une glycémie instable.4 Si chacune de ces affectations se manifeste différemment, la source reste la même.

Même si les raideurs musculaires ne figurent pas dans cette liste, un changement alimentaire favorisant l’équilibre du microbiome a éliminé 90 % de mes douleurs en six ans. De toute évidence, les études sur le microbiome n’ont pas fini de nous étonner.

Réduire les risques de dysbiose

Voici des éléments à éviter pour assurer le bonheur de nos colocataires bactériennes.5

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, naproxène, diclofénac, etc.)
  • Alcool
  • Antibiotiques
  • Chimiothérapie
  • Édulcorants artificiels (aspartame, saccharine, sucralose, etc.)
  • Excès de sucre et de gras
  • Infections
  • Antiacides / IPP (inhibiteur de la pompe à protons)
  • Manque de fibres
  • Pilules anticonceptionnelles / hormones
  • Stéroïdes
  • Stress

On veut des pilules !

Contre l’argument : « les malades veulent des pilules parce qu’ils refusent de changer leur mode de vie », je vous propose les livres de Robynne Chutkan et Jason Fung6.

Voilà deux médecins qui, chaque jour, prennent le temps d’expliquer les processus physiologiques à leurs patients. Et s’il le faut, une nutritionniste les accompagne à l’épicerie. Ils ont compris qu’une personne informée sera plus déterminée à entamer des démarches, même si elles chambardent son quotidien et ses croyances.

C’est dans ton ventre

À l’image de la synergie d’une forêt, notre corps composé de 10 fois plus de microbes que de cellules est un écosystème dont il faut préserver l’équilibre. Nos collègues microbiens sont les producteurs principaux de la sérotonine, l’hormone du bien-être, elles protègent la paroi intestinale et elles activent (ou non !) les maladies codées dans les gènes. En plus d’aider à la digestion et l’assimilation des nutriments, elles communiquent avec le cerveau par le biais du cerveau entérique. D’ailleurs, vos fringales proviennent peut-être d’une bactérie friande de sucre et non de votre désir personnel.7

Heureusement, notre organisme possède un sens inné de ce qui ne va pas ; il nous incite généralement à chercher des réponses et des solutions même lorsque la médecine traditionnelle nous dit que nous allons bien ou qu’elle nous laisse tomber de quelque façon que ce soit.2

Finalement, écoutez votre intuition lorsqu’elle réclame un autre avis médical sur votre état de santé. Et pourquoi ne pas choisir un spécialiste aux connaissances approfondies sur la dysbiose et l’alimentation ?

  • Commentez cet article sur Facebook.
  • Abonnez-vous à notre infolettre sur la page Contact.

RÉFÉRENCES

  1. Fibromyalgie : https://www.familiprix.com/fr/articles/fibromyalgie
  2. Il semble que ce livre soit épuisé dans les librairies, mais il est disponible à la Bibliothèque nationale en format papier et électronique ou dans sa version originale anglaise The Microbiome Solution. Chutkan, Robynne. L’intestin au cœur de votre santé. La solution microbienne. Montréal, Éditions de l’Homme, 2015, p. 57.
  3. Idem, p. 69 à 77 et 98.
  4. Idem, p. 86 et 72.
  5. Idem, p. 59.
  6. FUNG, Jason et Jimmy MOORE. Le guide complet du jeûne. Vergèze, Thierry Souccar Éditions, 2017.
  7. Il semble que ce livre soit épuisé dans les librairies, mais il est disponible à la Bibliothèque nationale en format papier et électronique ou dans sa version originale anglaise The Microbiome Solution. Chutkan, Robynne. L’intestin au cœur de votre santé. La solution microbienne. Montréal, Éditions de l’Homme, 2015. Microbes, p. 69. Sérotonine, p. 89. Paroi intestinale, p. 26, 65 et 79. Gènes, p. 27, 40. Nutriments et cerveau entérique, p. 89. Fringales, p. 69.

© Illustration : Karine Raymond (info.lacarottesauvage@gmail.com)

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close